J’ai entrainer a partir de certain extrait de Victor Hugo - Les contemplation afin de crée dans le style de victor hugo un texte qui n’as jamais éte ecrit ailleurs que dans le circuit neuronal artificielle de l’IA

Dans ce tombeau, où la poussière est si épaisse, Que nul ne peut y entrer sans être couvert de terre, J’ai vu, un jour, le corps d’un jeune homme qui criait : « Ah ! je suis mort, et mon âme est en enfer ! Je suis mort, et je n’ai plus ni force ni vie, Et je ne puis plus rien ni voir ni entendre ! Ah ! je suis mort, et je n’ai plus qu’un souvenir : C’est le souvenir de ma mère qui pleurait. Je suis mort, et je n’ai plus qu’un désir : C’est le désir de revoir ma mère une dernière fois. Ah ! je suis mort, et je ne puis plus rien faire, Et je ne puis plus rien espérer ! » Alors, j’ai vu entrer dans le tombeau un vieillard, Et je l’ai entendu dire au jeune homme : « Tu ne peux plus rien faire, mais tu peux encore espérer. Espère, et tu verras ta mère une dernière fois.» 1831